wp979c6016.png
wp1a8960f0.png

Accueil

Poupée-Dame

Bébés porcelaine

Poupons porcelaine

Cellulo

Plastique

Vynil

Magazines Anciens

Magazines d’Aujourd’hui

Quoi de neuf ?

wp5533b116.gif
wp5533b116.gif
wp5533b116.gif
wp5533b116.gif
wp5533b116.gif
wp5533b116.gif
wp5533b116.gif
wp5533b116.gif
wp5533b116.gif
wp37104e12.png
wpacc0fd31.png
wp2d75ae86.png

wp2f0c87fa_0f.jpg

Les moins chères avaient un corps en bois recouvert de peau d’agneau. Elles sont articulées de façon à s’asseoir et à  s’agenouiller. La tête et les bras sont en biscuit. La tête peut être pivotante ou fixe.

Ces poupées étaient accompagnées de riches trousseaux, comportant des vêtements mais aussi de nombreux accessoires.

 

Poupée Rohmer de 1850

« Les poupées »

éditions Fabbri

 

wp11cb4f11.png
wpc63219ac_0f.jpg

Les poupées qui nous intéressent ici sont les poupées dames ou « parisiennes » ou encore poupées de mode, vendues pendant une trentaine d’années, de 1848 à 1878 pour l’essentiel. Elles représentent une femme en miniature, avec les critères de beauté du moment : buste épanoui, taille très fine et hanches fortes.

 

Les plus belles poupées mannequins furent fabriquées par les manufactures parisiennes : Huret, Jumeau, Barrois.  Mais certaines allemandes sont également très belles.

 

De  1863  à 1883  , le journal La Poupée Modèle propose des patrons pour Lily.

 

Qui est la poupée Lily ?

 

Lily est une poupée parisienne de taille 4, soit 45 cm. La Poupée Modèle collaborait avec Mlle Peronne du magasin A la Poupée de Nuremberg à Paris, qui fournissait ce type de poupées en différents modèles. On peut dire que Lily n’est pas une poupée particulière, on ne trouve pas de publicité dans le journal pour commander la poupée.

 

Le journal présente aussi des patrons pour poupée de taille 2 (33 cm ) et de taille 1. Les poupées parisiennes se trouvent aussi en taille 6 (67,5 cm).

 

 

wp52565e50.png