wp979c6016.png
wp1a8960f0.png

Accueil

Poupée-Dame

Bébés porcelaine

Poupons porcelaine

Cellulo

Plastique

Vynil

Magazines Anciens

Magazines d’Aujourd’hui

Quoi de neuf ?

wp5533b116.gif
wp5533b116.gif
wp5533b116.gif
wp5533b116.gif
wp5533b116.gif
wp5533b116.gif
wp5533b116.gif
wp5533b116.gif
wp5533b116.gif
wp37104e12.png
wpacc0fd31.png

Hebdomadaire, paraissant  le jeudi

Avant-Guerre : du n°1 du 5 février 1905 au n° 27 du 6 juin 1940.

Après-Guerre ; du n° 30 du 30 mai 1946 au n° 144 du 25 août  1960.

Source : BDM

De février 1905 à avril 1920,  les patrons sont signés Tante Jacqueline, . Il s’agit de Jacqueline Rivière, (pseudonyme de Jeanne Bernhardt), venant de la Veillée des chaumières, directrice de la rédaction de la Semaine de Suzette.  Elle reprit l’idée d’autres journaux comme La Poupée Modèle de proposer des patrons de vêtements pour Bleuette, ainsi que des ouvrages de couture divers.  

 

Rose Maury illustre les tout premiers patrons de 1905 à 1907, elle signe RM. On lui doit le dessin de Bleuette dans sa chemise de présentation figurant dans la publicité de 1905 à 1919.

 

 

A partir de juin 1920 et jusqu’en avril 1932 les patrons sont signés Suzanne Rivière, pseudonyme de Suzanne Bernhardt ( la fille de « Tante Jacqueline » ).

 

Dody signe la plupart des illustrations de 1923 à fin 1955. Dody serait le pseudonyme de l’illustratrice Odette de Lajarrige (fille de l’illustrateur Louis de Lajarrige). « Dody est la complice fidèle et inlassable de Suzanne Rivière » ... «  elle laisse régulièrement certaines illustration à Renée Briotet, laquelle assure les dessins plus techniques, patrons et schémas » . Elle dessine également pour Lisette.

 

 

 

wp4556b676_0f.jpg

La Semaine de Suzette a deux vedettes ; Bleuette et Bécassine

Sources : www.nouvellesuzette.canalblog.com

www.bibliothequedesuzette.com

Blanchelaine signe parfois les modèles de 1935 à 1931.

 

 

De janvier  à juillet 1951 une certaine G.Tissetout propose des modèles sous forme de shémas cotés, à reproduire soit même en taille réelle, accompagnés d’ illustrations peu gracieuses à mon goût.

 

Puis une certaine  Marie-Ange prend le relais jusqu’en 1955.

 

Je n’ai pas trouvé d’informations sur ces trois dernières réalisatrices des patrons pour Bleuette.

wp9c70baaa_0f.jpg
wp4ceaee18_0f.jpg
wp06d6cb9f_0f.jpg
wpacd032af_0f.jpg